août 01

Michelle Martin veut quitter le couvent de Malonne: « Elle a les capacités pour vivre seule »

«Michelle Martin voudrait quitter le couvent de Malonne, nous indique l’une de ses connaissances qui œuvre à la réinsertion de l’ex-femme de Dutroux. Ce n’est pas là sa vie. Elle a toutes les capacités pour vivre seule. Les capacités mentales, intellectuelles et psychologiques. Sa place, son avenir… n’est pas dans une communauté religieuse. Elle n’est pas religieuse, elle n’est pas entrée dans les ordres!»

 

Deux ans après avoir obtenu sa libération conditionnelle du Tribunal d’application des peines de Mons, Michelle Martin aspire à autre chose et commence à trouver le temps long. « Elle est très reconnaissante envers les sœurs qui l’ont accueillie, ne me faites pas dire ce que je ne veux pas dire », ajoute cette source. Michelle Martin n’attendrait donc pas le déménagement des Clarisses (qui ne se ferait pas avant 1 an et demi, NDLR) pour demander au TAP une nouvelle adresse. Pour aller où ? Mystère.

Pour l’heure, « Thérèse » Martin, comme elle se fait appeler à l’Ecole Supérieure des Affaires de Namur, étudie. Elle a deux examens à repasser fin août en 2e session (compta et droit constitutionnel). En cas de réussite, il lui restera deux ans à suivre en cours du soir pour obtenir son bachelier en droit. « Cela lui laisse du temps pour travailler la journée. Elle cherche un boulot », poursuit cette source.

Les portes, qui se sont toutes fermées jusqu’ici, commenceraient-elles à s’ouvrir ? « Elle ne se sent toujours pas en sécurité, surtout après l’épisode d’Andenne où des gens ont voulu organiser une manif contre elle. En deux ans, elle a fait du chemin : elle est intelligente, persévérante. Mais elle fait un pas en avant et… deux en arrière. Elle préférerait que les médias ne parlent plus d’elle ! »

L’enquête namuroise avance bien

Du côté des parties civiles, chaque date anniversaire résonne durement.

« Ce 24 juin, cela fait 19 ans que d’ignobles personnes kidnappaient ma fille Julie et son amie Melissa », écrivait ean-Denis Lejeune, il y a un mois sur son mur Facebook. Lundi, Gino Russo, le papa de Melissa, illustrait sa page d’accueil d’un émouvant dessin d’enfant montrant deux fillettes main dans la main… Du côté de la famille Lambrecks, on n’abandonne pas la bataille judiciaire. Le papa et le frère d’Eefje espèrent toujours faire condamner Michelle Martin pour organisation frauduleuse d’insolvabilité. L’enquête relative à son patrimoine et à l’héritage de sa mère (auquel elle a renoncé), dirigée par la juge d’instruction namuroise Bourgeois, avance bien. « Il y a eu de gros efforts de la police qui a fait un énorme travail sur ce dossier », apprend-on de source sûre.

Dix-neuf ans après la mort des enfants, deux ans après la libération de Michelle Martin, chacun cherche son chemin…

Lien Permanent pour cet article : http://www.enfantsdisparus.be/archives/1536

avr 28

Même l’Evêque de Namur ignore l’endroit où pourrait se trouver l’ex-femme de Dutroux: où se trouve réellement Michelle Martin?

Jean Lambrecks, le papa d’Eefje, l’une des victimes du couple Dutroux-Martin, est inquiet. Plusieurs habitants de Malonne lui ont fait savoir que la protégée des sœurs Clarisses avait disparu de la circulation. Même l’Evêque de Namur ignore de l’endroit où pourrait se trouver l’ex-femme de Dutroux!

Michelle Martin en promenade dans le sous-bois de Malonne.

Michelle Martin en promenade dans le sous-bois de Malonne.

 

Les Lambrecks se demandent si quelqu’un surveille vraiment Michelle Martin. Chez les Clarisses de Malonne, on se bornait à nous dire ce lundi: «Michelle Martin respecte les conditions», mais on refusait de dire si oui ou non, elle habitait réellement toujours au couvent.

Lien Permanent pour cet article : http://www.enfantsdisparus.be/archives/1530

fév 10

Drame familial: les corps de Roger Lennertz et sa fille de 4 ans repêchés dans la Meuse

Drame familial: les corps de Roger Lennertz et sa fille de 4 ans repêchés dans la Meuse

Les corps sans vie de Roger (55 ans) et Caroline (4 ans) Lennertz, disparus en novembre dernier sans donner signe de vie, ont été découverts ce lundi à Liège. Ils ont été sortis de la Meuse par les hommes-grenouilles des pompiers de Liège cet après-midi.


Les corps de Roger et Caroline Lennertz ont été retrouvés à Liège

Carol et Roger vivaient ensemble à Baelen depuis 5 ans. Ces 6 derniers mois, il était dépressif, insomniaque et parlait parfois de suicide. La nuit du 13 au 14 novembre, Roger et sa fille avaient logé chez un ami à Sclessin. Depuis le 14 novembre au soir, ils n’avaient plus donné signe de vie. Dans sa fuite, Roger n’a emporté aucun effet personnel, hormis quelques centaines d’euros. Les enquêteurs craignaient le pire, d’autant que Carol s’était confiée à notre journaliste Frédéric Matriche un mois plus tard. Elle avait révélé les dernières paroles qu’elle a entendue de Roger. « Il m’a dit, c’est la dernière fois que tu entends la petite », avait-elle révélé.

 

Des fouilles dans les cours d’eau accessibles en voiture

Depuis lors, les enquêteurs multipliaient les fouilles dans les cours d’eau de la région, sans succès jusqu’ici. Le lac de la Gileppe et la Meuse du côté de Jemeppe avaient été sondés. La macabre découverte a finalement été faite ce lundi 10 février, dans la Meuse de l’autre côté de Liège, à Coronmeuse, près de 3 mois après la disparition du père et sa fille. Les pompiers de Liège ont découvert les corps alors qu’ils procédaient à un exercice. « Les deux corps retrouvés dans le véhicule correspondent au signalement  des personnes disparues », a confirmé en fin d’après-midi le parquet de  Verviers.

 

Dans l’eau depuis le début?

La Peugeot 208 bleue foncé de M. Lennertz a été retrouvée au fond de l’eau, les deux corps à l’intérieur. Elle est tombée dans la Meuse à hauteur du quai de Wallonie et a peu bougé depuis lors. Selon l’état du véhicule, il semblerait qu’il soit tombé à l’eau peu de temps après la disparition du père et sa fille. Le véhicule sera retiré de la Meuse mardi. Une autopsie des corps est également programmée mardi matin.

Sources RTL.be

 

Enfantsdisparus.be est de tout coeur avec vous.

Lien Permanent pour cet article : http://www.enfantsdisparus.be/archives/1525

jan 14

Déjà 2 mois ….

… qu’une Maman et une famille sont sans nouvelle de la petite Caroline.

Pour rappel:

Caroline LENNERTZ à 4 ans et mesure 1m18 pour longs. Elle est probablement en compagnie de son père, Roger Lennertz qui se mesure 1m80, de corpulence normale et grissonant. Monsieur Lennertz se déplace en Peugeot 208 de couleur bleu foncé immatriculée 1-BAQ-118. Il a une légère blessure au front.

Caroline et Roger Lennertz

Caroline Lennertz

Lien Permanent pour cet article : http://www.enfantsdisparus.be/archives/1519

jan 09

La décision est tombée: Michelle Martin va pouvoir s’installer en Italie

La décision est tombée il y a tout juste une semaine et nous est confirmée de sources sûres: le tribunal d’application des peines de Mons autorise Michelle Martin à se rendre en Italie, là où elle a émis le souhait de vivre en raison du déménagement des Sœurs Clarisses de Malonne vers Bruxelles.

Michelle Martin AFP

Michelle Martin AFP

Nouveau feu vert octroyé à Michelle Martin. Après lui avoir accordé sa libération conditionnelle le 28 août 2012, le tribunal d’application des peines de Mons l’autorise cette fois à se rendre en Italie et à rejoindre un couvent italien.

Ce «  congé  » lui est accordé dans le but d’y rencontrer des personnes sur place, dans le cadre de son projet de réinsertion personnelle et professionnelle. Le tribunal d’application des peines a estimé qu’il n’y avait pas de contre-indications à ce départ.

Lien Permanent pour cet article : http://www.enfantsdisparus.be/archives/1515

Page 1 sur 4512345102030Dernière page »
Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.